samedi 14 mai 2016

NE TIREZ PAS SUR LE RAPPEUR !


Jusqu'à quand les français devront-ils subir les pressions toujours plus fortes de l'extrême-droite au moindre prétexte ? Qu'il plaise aux politiques de notre pays de baisser leur pantalon au plus petit signe de mécontentement n'est pas vraiment décevant, au fil de ces dernières années nous avons hélas pris l'habitude de les voir s'aplatir sous les tirs nourris d'une fachosphère qui se complaît au petit jeu morbide du chat et de la souris. On en viendrait presque à ne plus s'émouvoir des déclarations toujours plus agressives d'une extrême-droite qui crache à l'envie son venin sans même chercher à enrober son message de haine. Non, ce sont les conséquences de leurs agissements, dangereuses pour les fondements mêmes de notre République, qui nous troublent. 

Nous le savons, des nuées d'internautes qui n'ont rien de mieux à faire relaient avec délectation les messages de haine et le racisme le plus ordurier. Ils tissent une toile serrée dans laquelle nous ne pouvons que constater avec quelle maladresse nos politiques se prennent les pieds. Résultat ? De mini drames en pressions éhontées la fachosphère fait le job de ceux qui ne veulent pas se salir les mains, et cela fonctionne ! Derrière son écran d'ordinateur, arrimé aux réseaux sociaux comme une arapède à son rocher, le français lambda s'énerve et s'enflamme contre la cible désignée sans se poser de questions sur l'opportunité de suivre le mouvement. Pauvres moutons qui offrent leurs cous sans têtes aux couteaux de ceux qui s'engraissent sur leur naïveté coupable... 

La "France Apaisée" de Marine Le Pen consiste donc, entre autres choses, à tirer à boulets rouges sur les commémorations de périodes douloureuses de notre mémoire collective. Sans motif, et faisant fi d'un argumentaire, comme d'autres parlent pour ne rien dire...

La dernière salve en date a envoyé le rappeur Black M sinon ad patres au mieux à ses racines, lesquelles s'enorgueillissent à juste titre de provenir de ce vénérable continent qu'est l'Afrique et qui a tant de fois par le passé donné ses fils pour sauver la France. Son grand-père justement a fait partie de ces valeureux Tirailleurs Sénégalais dont les engagements pendant la Grande Guerre et la Seconde Guerre Mondiale ont permis que notre civilisation, et Verdun justement, survivent à ces vagues de folie meurtrière. Lorsque Florian Philippot déclare, avec l'élégance qui caractérise les discours des frontistes, que le concert de Black M "est un crachat contre un monument aux morts" nous lui suggérons aimablement de prendre le vent avant de s'aventurer sur le lieu en question pour ne pas risquer de récupérer les siens... Lesquels sont si nombreux qu'ils stagnent dans notre atmosphère et encombrent les cieux de notre pays dès qu'il prend la parole. Parole qu'il monopolise chaque jour avec la complicité de certains médias friands d'un audimat assuré. 

Que peut-on penser d'un pays dont le gouvernement cède aux pressions de l'extrême-droite, sinon qu'il ouvre la porte au fascisme ? Annuler le concert d'un rappeur comme Black M c'est aller à l'encontre de la liberté d'expression et de création, laquelle n'a de limites que les propos et les actes de haine, de violence ou d'agression caractérisés. Certes Alpha Diallo (de son vrai nom) a autrefois fait partie du groupe Sexion d'Assaut dont certains textes font polémique... Mais là n'est pas le propos. Aujourd'hui il vole en solo et avec talent, il a mûri et ses textes avec lui, il est adulé par des milliers de jeunes ! Nos enfants, les vôtres. Lui-même "enfant de la République et fier de l'être" ainsi qu'il se dépeint lui-même, peut-on raisonnablement lui dénier la légitimité de se produire sur scène devant les jeunes bénévoles français et allemands qui travaillent à l'organisation des cérémonies du Centenaire de la Bataille de Verdun ? Non. Ne pas céder au déferlement de haine et aux manœuvres bassement politiciennes d'une certaine classe politique qui se regarde le nombril au lieu de se soucier de préserver les valeurs de notre République devrait être le devoir de tout élu qui se respecte. Et celui du gouvernement devrait être de soutenir sans réserves le maire de Verdun, Samuel Hazard, qui a finalement cédé aux pressions par crainte de troubles à l'ordre public en raison de ce qu'il qualifie d'un "déferlement de haine et de racisme"... 

Mais soyons honnêtes ! Si c'est effectivement le Front National qui a lancé les premiers dés dans cette triste affaire, les bien-pensants de tous bords se sont empressés de les attraper au vol pour les relancer à leur tour. Chacun y allant de sa justification, les braves gens les tous premiers (vos voisins, vos amis, vos proches) en hurlant au scandale. Ces mêmes personnes qui ne comprennent pas le rap, et donc en toute logique ne l'aiment pas, et qui ne conçoivent pas que vous trouviez un vrai plaisir à en écouter ! L'occasion était trop belle de stigmatiser un rappeur, qui plus est d'origine guinéenne. Dommage qu'il n'ait pas grandi dans l'une de ces dangereuses banlieues sources de tous les maux de notre pays, mais pas de chance hein ? Il est né à Paris. Oui, dans notre capitale. Il ne peut décemment pas avoir tous les défauts qui feraient si bien l'affaire de ses détracteurs.

Alors que l'on aime ou pas le rap et plus précisément Black M, que l'on aime ou pas l'idée de ce méga concert dans le Parc de Londres, en plein cœur de Verdun, si pour une fois nous pensions d'abord à notre jeunesse ? Si nous lui offrions quelques heures de pur plaisir qui lui forgeraient d'inoubliables souvenirs liés à ceux des cérémonies du Centenaire ? On pourrait aisément dresser la liste d'artistes de variétés estampillés "has been" que le Front National aurait à proposer pour remplacer Black M, mais avec tout le respect que nous avons pour leur indéniable talent nous ne les imaginons pas captant l'attention d'une foule de jeunes plus de quinze minutes. Et nous comptons large ! Quant à Brigitte Bardot, qui se fût certainement libérée pour l'occasion, mieux vaut qu'elle ne chante pas...

La patrie des Droits de l'Homme ne peut accepter qu'une partie de sa population d'origine étrangère ne soit respectable qu'en ce qu'elle repose dans ses terres meurtries par les batailles du passé, et dans le même temps refuser à ses descendants le droit d'y exprimer avec leurs mots, à leur manière, leur respect et leur fierté de faire partie d'une histoire commune. Les racistes qui ont hurlé au loup ont une fois de plus prouvé qu'ils n'ont pas le monopole de la bienséance, et en cette affaire un certain rappeur pourrait leur donner des leçons de savoir-vivre. Deux mots en un seul dont on sait qu'ils n'auraient pas l'usage.

14 commentaires:

  1. Apparemment le rappeur Kroc Blanc le remplace

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tolerez vous Kroc blanc? A t il le droit à la même liberté d expression que BlackM?

      Supprimer
  2. Ah l'image de l'arapède à son rocher :p ma préférée et celle que j'utilise souvent..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bémol queje mets est concernant la teneur des propos tenus dans certaines de ses chansons par le rappeur.

      Supprimer
    2. Le rap est pétri de violence et de provocation autant que de musicalité et de poésie, c'est ce qui fait qu'on y adhère ou pas selon la capacité de chacun à accepter cette différence. Personnellement j'aime le rap, mais je ne cautionne pas pour autant tout ce qu'il véhicule. Cependant j'estime qu'en ce cas précis attaquer sur quelques paroles isolées sorties de leur contexte met en danger notre démocratie, et c'est cela qui me dérange dans cette affaire qui n'aurait jamais du voir le jour...

      Supprimer
    3. Bravo Laure pour cette leçon de vivre ensemble.
      Quels rappeurs ecoutez vous?
      Pouvez vous faire venir Black M le 29 mai à Beaucaire?

      Supprimer
  3. Pensez vous être presente au festival têtes à clap?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très certainement, oui. Pourquoi cette question ?

      Supprimer
  4. Pas de nouveau billet?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma plume vous manque ? Désolée, j'étais trop malade pour être inspirée... Patience :)

      Supprimer
  5. Quel est votre reaction au brexit?

    RépondreSupprimer